JONCHERY (Caporal PEUGEOT)

Territoire de Belfort




Photographe : Guy VIOLINI
Entrer un commentaire
0 Commentaire(s)



Situer sur Google maps ?
    (Cliquez sur une photo pour l'agrandir)
Photo 1 : Le monument du caporal Peugeot à la mémoire du premier mort français de la première guerre mondiale.

Dans le coin des 3 frontières Allemagne - France - Suisse, comme partout ailleurs les tensions sont vives entre les belligérants.
Face à la menace de guerre, le gouvernement Français mobilise ses troupes mais pour éviter toute provocation, elles sont tenues à rester à 10 km de la frontière.

Le 2 ao ût un détachement Allemand ( Prussien) de huit hommes du 5e régiment de chasseurs à cheval de reconnaissance basé à Mulhouse (qui est en Allemagne depuis 1871) est commandé par le sous-lieutenant de 22 ans Albert Mayer et progresse vers Joncherey (90) après avoir violé la frontière française

Le caporal Jules Peugeot commandant une patrouille du 44ème Régiment d' infanterie se trouve sur les lieux et fait barrage afin d' empêcher la progression de ce détachement allemand.

Mayer tire trois fois en direction de Peugeot. Bien que blessé par la deuxième balle, le caporal français riposte et atteint Mayer d' une balle dans le ventre. Revenant sur ses pas, le caporal Peugeot s' affaisse et meurt à 10h07. Quant à l' officier allemand, il est entre-temps atteint d' une seconde balle française qui le frappe mortellement à la tête.

Bien que la guerre n' étant encore déclarée les deux soldats sont le premier mort militaire français et le premier mort militaire allemand d' une guerre qui ne commença officiellement que le lendemain 3 ao ût.

 Haut de Page