01 Le Chemin des Dames

Le Chemin des Dames 1914-1918




Photographe : Mathieu NIVAGGIONI
Entrer un commentaire
0 Commentaire(s)



Situer sur Google maps ?

    (Cliquez sur une photo pour l'agrandir)
Photo 1 : Carte de mon circuit au chemin des dames. Cliquez pour l'agrandir avec Google Map
=> Cliquer ici :https://www.google.com/maps/d/edit?hl=fr&hl=fr&authuser=0&authuser=0&mid=1YL5SPj1-y9yfWt0_ovX0FIgvCM8

Photo 2 : Le Chemin des Dames se situe dans le département de l'Aisne entre Soissons et Reims, en France. Il est entré dans la mémoire collective pour avoir été le théâtre de plusieurs batailles meurtrières de la Première Guerre mondiale. Son nom vient des Dames de France Victoire et Adélaïde, filles de Louis XV1. (Wikipedia) Les Bornes du chemin des Dames ont été implantées en 2007 sur la D18 CD à l'occasion des commémorations du 90e Anniversaire des batailles du Chemin des Dames.

Photo 3 : Les lignes de front pendant la Première Guerre mondiale<BR> (Wikipedia extraits): <BR> La Première Bataille de l'Aisne (août-septembre 1914) Le Chemin des Dames est un terrain d'affrontement dès 1914. Le 31 août 1914, les troupes françaises sont obligées de quitter leur position sur le Chemin des Dames face à l'avancée allemande. Entre le 13 et le 15 septembre 1914, les troupes françaises et anglaises tentent de s'emparer du plateau. Plusieurs milliers de soldats meurent dans cette offensive inutile : le front se fixe à cet endroit jusqu'en 1918. <BR>L'offensive Nivelle (avril-juin 1917 Cette offensive est un cruel échec pour les armées françaises : alors que Nivelle pensait que l'avancée serait foudroyante. Pendant de nombreux mois, les armées allemandes et françaises se disputent le plateau. Le bilan de l'offensive est difficile à établir. Sur les mois d'avril, mai et juin on estime les pertes à près de 200 000 hommes cété français au bout de deux mois d'offensives. Quant aux pertes allemandes, elles sont encore plus difficiles à évaluer. C'est après cette grande tuerie que se développèrent dans l'armée française des , particulièrement fréquentes après le 16 avril , et concentrées essentiellement sur le Chemin des Dames et le front de.  <BR>La Troisième Bataille de l'Aisne (1918 Le 27 mai 1918, , général en chef des armées allemandes, lance une offensive sur le Chemin des Dames, précédée par une préparation d'artillerie intense et précise. Le succès est éclatant : les troupes avancent de 15 km dans la journée et chassent les Français de la vallée de l'Aisne. <BR>Alors que Paris est menacé, les Alliés organisent une contre-offensive le 28 juillet 1918 <BR>Le 7 août, tout le terrain perdu est repris.

 Retour